Rome et la guerre

“Que peut-on savoir des premières guerres de Rome ? Quelle a été la portée des défaites romaines au sein de ces conflits militaires, qui ont tous été réécrits postérieurement comme des victoires indubitables de Rome ?” C’est la question que soulève Mathieu Engerbeaud dans “Les premières guerres de Rome”, alors que paraît conjointement une nouvelle traduction de “La guerre des gaules” de Jules César. Sur le même sujet on lira également la passionnante biographie que Jean-Louis Brunaux à consacré à “Vercingétorix”.

Rome, grandeur et décadence

L’histoire romaine n’en finit pas de nous fasciner, de par sa grandeur, et de par sa chute, sujette encore aujourd’hui à bien des interprétations. On se plongera dans le travail impressionnant que constitue “Rome, cité universelle”, nouveau volume de l’histoire des mondes anciens chez Belin, ou encore dans la “Nouvelle histoire romaine” de Guglielmo Ferrero, avant de s’arrêter sur le passionnant récit que fait Barry Strauss de “La Mort de César”.