Caravage

Avec “La solitude Caravage”, Yannick Haenel nous livre un texte très personnel et très documenté sur la vie et l’oeuvre de ce peintre qui l’a profondément marqué. Contemplant les motifs, les couleurs ainsi que les détails de certains tableaux, Yannick Haenel interroge la quête d’absolu qui a animée le peintre. Ce sont aussi des détails que questionne Jérôme Koering dans “Caravage, juste un détail”. La lecture de ces deux textes est sans doute l’occasion de (re)parcourir l’étude de référence que Roberto Longhi a consacré au peintre en 1952.

Nous recevons Yannick Haenel mardi 9 avril à 18h30.

La peinture anglaise

Avec Pourquoi l’art anglais est-il anglais ? de Nikolaus Pevsner, les éditions Klincksieck poursuivent leur travail de réédition de textes fondamentaux de l’histoire de l’art. Dans ce texte de 1956, Pevsner s’interroge sur les spécificités de l’art anglais depuis le Moyen-Age jusqu’au XIXème siècle. Ce que l’on pourra vérifier en compulsant l’admirable catalogue La peinture anglaise de Turner à Whistler ou la monographie que Pierre Wat a consacré il y a quelques années à John Constable.