Retours sur la mort

A l’instar du foisonnant et passionnant travail de Thomas Laqueur “Le travail des morts” qui analyse nos attitudes collectives devant la mort et plus particulièrement notre rapport aux dépouilles mortelles, ce sont deux incursions  tout à fait étonnantes dans l’histoire de la mort que nous proposent Claude Gauvard dans “Condamner à mort au moyen âge” et Richard Cobb dans “La mort est dans Paris”. Deux univers temporels et deux ouvrages étonnants qui se lisent comme de véritables enquêtes.

Mai 68

Nous consacrons une large vitrine à Mai 68, dans laquelle l’Histoire, la littérature et le graphisme se mêlent et se répondent. Bouillonnement politique mais plus encore social, les ouvrages sont nombreux à nous plonger dans cet état d’urgence de la fin des années soixante. On retiendra dans cette large production éditoriale le très beau “Images en lutte”, ainsi que la passionnante enquêtes sur les militants “Changer le monde, changer sa vie”. Sans oublier l’approche historique et  rigoureuse de Ludivine Bantigny avec “1968, de grands soirs en petits matins”.