Le Mai 68 des écrivains

Mai 68 : la contestation saisit des pans entiers de la société. Difficile pour les écrivains, en particulier d’avant-garde de rester à l’écart de ce grand ébranlement de l’ordre symbolique. Boris Gobille retrace dans un livre très documenté cet engagement des écrivains à cette période charnière. Parmi eux, Maurice Blanchot fut très actif, lui qui est considéré comme un écrivain du retrait et du silence. Jean-François Hamel porte un éclairage inédit sur cette période peu connue de la vie de Blanchot dont Folio publie par ailleurs les textes politiques qu’il rédigea en Mai 68. Nous reçevrons Boris Gobille et Jean-François Hamel le Mardi 22 Mai à 18h30.

Mai 68

Nous consacrons une large vitrine à Mai 68, dans laquelle l’Histoire, la littérature et le graphisme se mêlent et se répondent. Bouillonnement politique mais plus encore social, les ouvrages sont nombreux à nous plonger dans cet état d’urgence de la fin des années soixante. On retiendra dans cette large production éditoriale le très beau “Images en lutte”, ainsi que la passionnante enquêtes sur les militants “Changer le monde, changer sa vie”. Sans oublier l’approche historique et  rigoureuse de Ludivine Bantigny avec “1968, de grands soirs en petits matins”.