Kessel en Pléiade

La Quinzaine de la Pléiade est consacrée cette année à un grand écrivain souvent dénigré par la critique parce que trop grand public : Joseph Kessel, dont deux volumes de “Romans et récits” paraissent ces jours ci ainsi qu’un album illustré qui lui est consacré (offert pour l’achat de trois volumes). Signalons par ailleurs les deux principales nouveautés du premier semestre, “Le grand meaulnes” d’Alain-Fournier et une anthologie des romans de Jean Giono autour d’”Un roi sans divertissement”.

Autour de Melville

Certains textes du grands romancier américain Herman Melville étaient indisponibles depuis longtemps. Les éditions Gallimard s’emploient donc à publier à nouveau dans leur collection Imaginaire “Pierre ou les Ambiguïtés” et “Vareuse-blanche”. Parallèlement à ces deux romans, paraît le magnifique texte de Giono intitulé “Pour saluer Melville”, véritable exercice d’admiration pour l’homme et son oeuvre.

Giono Furioso

A l’approche du cinquantenaire de la disparition de Jean Giono nous vous proposons de redécouvrir sur nos tables cet écrivain génial et inventif à la prolifique carrière. Dans “Giono furioso”, Emmanuelle Lambert s’attache quant à lui  à nous faire découvrir ce qui se cache derrière l’image de l’écrivain provençal. Une belle occasion aussi de lire ou de relire ses chefs d’oeuvre tels que “Le hussard sur le toit” ou “Un roi sans divertissement”.