Des romans qui interrogent le genre

Plusieurs romans parus récemment interrogent la notion de genre. Si l’ouvrage de Maggie Nelson, “Les argonautes” est relativement inclassable, au carrefour de l’autobiographie et de l’essai, certains auteurs n’hésitent pas à mettre sur le devant de la scène des personnages à l’identité sexuelle floue, mouvante : Léonor de Récondo avec “Point cardinal” ou Arundhati Roy avec “Le ministère du bonheur suprême”. Des figures idéales pour questionner le fonctionnement et  les normes de nos sociétés.