La fin du village

La carte postale est un peu jaunie, les couleurs sépia, et pourtant, tous les documents réunis dans l’album “les paysans” (Les Arènes) témoignent de la grande histoire du monde rural. Un monde dont Jean-Pierre Le Goff se fait également le chroniqueur dans “La fin du village” (Gallimard), récit fascinant où entre traditions et modernité, il décrit les bouleversements d’un territoire, et une mémoire qui peu à peu s’éteint.