Quelle « identité nationale » ?

Avec “Double nationalité”, Nina Yargekov livre un roman dense, loufoque et profond sur les soubresauts identitaires des enfants immigrés. Dans “Dénaturalisés”, l’historienne Claire Zalc s’attache à étudier les retraits de nationalité sous Vichy. Deux approches, l’une romanesque, l’autre historique autour de l’épineuse et polémique question de l’”identité nationale”.