Retour à Sarajevo

Deux parution récentes en littérature mettent en avant la ville “maudite” de Sarajevo : L’Attentat de Sarajevo, roman inédit de Georges Perec et Le dernier penalty, récit du reporter italien Gigi Riva. Alors que Perec revisite, tout en fantasmant, la cause de la Première Guerre mondiale, Gigi Riva, lui, réveille une page cruciale de l’ Histoire récente de cette ville et région, où le ballon rond agit comme un révélateur des forces obscures pouvant conduire à des guerres fratricides.