De la littérature catalane

La littérature catalane est à l’honneur grâce à la publication simultanée de trois romans phares : Vies privées de Josep Maria de Sagarra, censuré pendant des années et considéré comme un classique, Les yeux fardés de LLuis LLach et Le jardin des sept crépuscules de Miquel de Palol. Odes vibrantes à Barcelone et à son peuple enivré de rêves libertaires, ces romans dénoncent également les stigmates du franquisme dans les consciences.