Les Somnambules

En 1931, Hermann Broch publiait “Les somnambules”, un tableau sombre et pessimiste du délabrement intellectuel et moral de la société européenne entre 1898 et 1918. Reprenant le même titre , l’historien Christopher Clark livre une récit époustouflant des origines de la Première Guerre Mondiale et une autopsie d’un mécanisme implacable qui, quelque soit la volonté des hommes, va provoquer l’une des plus grandes tragédies de l’Histoire.