Jean-Pierre Richard et Jean Starobinski

A quelques jours d’intervalle viennent de disparaître deux grands noms de la critique littéraire, Jean Starobinski et Jean-Pierre Richard. Hommes d’une vaste culture, tous les deux incarnaient une conception pluraliste et humaniste de la critique et ont contribué à renouveler en profondeur le champ des études littéraires. Nous rendons hommage sur nos tables à ces deux figures majeures à qui la revue “Europe” consacre son dernier numéro.

Rouge : Art et utopies au pays des Soviets

Le Grand Palais consacre une exposition à la production artistique russe pendant les premières décennies qui ont suivi la Révolution d’Octobre. Outre le très complet catalogue Rouge, on se plongera dans les textes du cinéaste Dziga Vertov que viennent de retraduire les Presses du Réel et dans les Écrits de Malévitch, somme incontournable pour saisir la force du mouvement des avant-garde des années 20 et 30. Ces ouvrages et bien d’autres sont à retrouver dans notre nouvelle vitrine thématique.

Autrement : une collection d’atlas

Depuis plusieurs années, les Editions Autrement étoffent au sein de leur catalogue la collection des atlas. Historiques, géopolitiques, sociologiques, ces ouvrages offrent grâce aux cartes et à l’iconographie un regard pluridisciplinaire sur un pays ou sur une époque. Nous mettons en avant toute la richesse de la collection avec un large choix de titres parmi lesquels “L’Atlas du Japon”, “L’Atlas des inégalités” ou encore “L’Atlas de la Grèce classique”.

Marcel Detienne

Historien passionné et grand connaisseur de la Grèce antique, Marcel Détienne nous laisse une oeuvre foisonnante où se croisent tout autant l’Histoire antique et l’histoire des mythes que ses recherches autour de la question de l’identité, ou du comparatisme dans la discipline historique. Retrouvez ses textes emblématiques dans une large présentation que nous lui consacrons, des “Ruses de l’intelligence” à “Apollon, le couteau à la main” en passant par “Comparer l’incomparable”.

Caravage

Avec “La solitude Caravage”, Yannick Haenel nous livre un texte très personnel et très documenté sur la vie et l’oeuvre de ce peintre qui l’a profondément marqué. Contemplant les motifs, les couleurs ainsi que les détails de certains tableaux, Yannick Haenel interroge la quête d’absolu qui a animée le peintre. Ce sont aussi des détails que questionne Jérôme Koering dans “Caravage, juste un détail”. La lecture de ces deux textes est sans doute l’occasion de (re)parcourir l’étude de référence que Roberto Longhi a consacré au peintre en 1952.

Nous recevons Yannick Haenel mardi 9 avril à 18h30.

Les éditions Verdier : 40 ans

Nous consacrons une vitrine et notre dernier billet aux éditions Verdier qui célèbrent cette année leur quarante ans. Une belle occasion de se plonger dans ce riche catalogue où voisinent Pierre Michon, Mathieu Riboulet, Pierre Bergounioux, Jean-claude Milner ou encore Carlo Ginzburg parmi tant d’autres. Pour marquer cet anniversaire, nous organisons d’autre part deux rencontres en compagnie des éditions verdier : nous recevrons le 3 Avril Giorgio Agamben et Jean-baptiste Brenet pour “Intellect d’amour” et le 18 Avril Marielle Macé pour “Nos cabanes” qui dialoguera avec Michel Naepels qui publie à l’EHESS “Dans la détresse, une anthropologie de la vulnérabilité”.