L’Allemagne, une difficile reconstruction

Nous célébrons cette année les 30 ans de la chute du mur de Berlin. Une belle occasion pour se pencher, dans notre vitrine et sur nos tables, sur l’histoire tumultueuse de l’Allemagne de la fin de la seconde guerre mondiale à nos jours. Nombreux sont les écrivains de Günter Grass à Christoph Hein qui ont fait de leurs oeuvres le miroir de cette histoire. Ainsi des auteurs de polars comme Cay Rademacher (que nous recevons le 28 Mars) qui fait de Hambourg le théâtre d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’Allemagne d’après-guerre.

Les Impressionnistes et leurs collectionneurs

La peinture Impressionniste s’expose en cette fin d’hiver, et plus particulièrement les toiles de la collection que Samuel Courtauld a rassemblée au début du XXème siècle. L’occasion de redécouvrir dans nos vitrines ce courant majeur de la peinture à travers le regard de ceux qui ont contribué à sa reconnaissance : critiques, marchands, collectionneurs.

De l’archéologie biblique

Tout le monde se souvient de la parution il y a quelques années de l’ouvrage d’Israël Finkelstein, “La Bible dévoilée” dans lequel l’auteur renouvelait radicalement l’histoire biblique par le prisme de l’archéologie. En compagnie de Thomas Römer, il poursuit ses recherches sur la formation de la Bible hébraïque avec “Aux origines de la Torah”. De nouvelles perspectives à mettre en regard avec la lecture du tout nouvel opus de Simon Claude Mimouni, “Introduction à l’histoire des origines du christianisme”.

La peinture anglaise

Avec Pourquoi l’art anglais est-il anglais ? de Nikolaus Pevsner, les éditions Klincksieck poursuivent leur travail de réédition de textes fondamentaux de l’histoire de l’art. Dans ce texte de 1956, Pevsner s’interroge sur les spécificités de l’art anglais depuis le Moyen-Age jusqu’au XIXème siècle. Ce que l’on pourra vérifier en compulsant l’admirable catalogue La peinture anglaise de Turner à Whistler ou la monographie que Pierre Wat a consacré il y a quelques années à John Constable.

Erri de Luca à l’honneur

A l’occasion de la parution de son dernier livre, Le tour de l’oie dans lequel Erri De Luca évoque sa jeunesse, son militantisme, son amour pour la montagne et la nécessité d’écrire, nous vous invitons à (re)découvrir sur nos tables l’oeuvre de l’écrivain napolitain, avec entres autres textes emblématiques Montedidio ou encore La nature exposée.