Les ombres de la guerre

Depuis la fameuse “Trilogie Berlinoise” de Philip Kerr, la seconde Guerre Mondiale reste un décor très prisé par la littérature policière qui y trouve mystères, meurtres, espions et ambiances troubles à foison. Nous plongeons donc au coeur de l’ombre avec tout un choix de polars parmi lesquels le “Germania” de Harald Gilbers ou encore “La maison pâle” de Luke McCallin.

De l’intelligence artificielle

Alors que le monde de la robotique ne cesse de se développer, y compris dans ses rapports et ses interactions avec l’homme, nous consacrons une présentation d’ouvrages autour de l’épineuse question de l’intelligence artificielle. Vous y retrouverez l’essai de Catherine Malabou, “Métamorphoses de l’intelligence”, celui de Jean-Gabriel Ganascia, “Le mythe de la singularité”, ou encore le très original “L’empire cybernétique” de Céline Lafontaine.

Vercingétorix

A l’occasion de notre prochaine rencontre le 27 mars prochain avec Jean-Louis BRUNAUX autour de son “Vercingétorix”, nous vous invitons à découvrir un choix d’ouvrages consacrés à l’histoire de la Gaule, avec entre autres le récit de la bataille d’Alésia” par le même historien, ou le nouvel essai et passionnant travail historique de Laurent OLIVIER “Le Pays des Celtes”

Le printemps des poètes

Pour célébrer cette 20ème année du printemps des poètes, Sophie Nauleau a choisi de le  placer sous l’égide de l’Ardeur, en trouvant plus qu’un thème un véritable emblème de la poésie. Un mot qui à lui seul recèle élan, fougue, passion, amour, résistance. Une attention particulière est portée à René Char, poète de l’Ardeur et dont on célèbre cette année la trentième année de sa disparition. Vous retrouverez une sélection de titres dans la vitrine et sur la table que nous consacrons à ce printemps.

 

La littérature russe à l’honneur au Salon du livre

Cette année, le Salon du livre de Paris est dédié à la littérature russe contemporaine. Pour cette occasion nous vous invitons à découvrir notre vitrine consacrée aux écrivains russes d’aujourd’hui. Des auteurs reconnus internationalement comme Alexievitch, le prix Nobel, Bouïda, Prilepine, Oulitskaïa mais également de nouveaux talents, émergents et prometteurs, à l’exemple de Bogatyreva, Lakhina ou encore Lipskerov, pour un tableau le plus complet de cette grande littérature.

Du côté des Vikings

De ces farouches guerriers venus du Nord, nombre de légendes se sont écrites depuis ce lointain Moyen Âge. Mais loin des “barbares sanguinaires ordinairement décrits”, les Vikings sont aussi à l’origine d’une civilisation d’une grande richesse, comme nous le rappelle Anders Winroth dans “Au temps des vikings”. On lira également avec intérêt “La saga des vikings” de Joël Supéry, ou le grand classique de Régis Boyer, “Les vikings”

Entre grec et latin

Il y a quelques années, les Editions Belles Lettres publiaient l’étonnant livre de Wilfried Stroh, “Le latin est mort, vive le latin !”. Aujourd’hui c’est à une autre déclaration d’amour qu’elles nous convient avec “La langue géniale, 9 bonnes raisons d’aimer le grec” de Andrea Marcolongo. Une approche des langues anciennes enthousiasmante, à l’image du classique de Renzo Tosi, “Dictionnaire des sentences latines et grecques”.