Histoire politique

En ces temps médiatiques d’élection présidentielle, trois ouvrages viennent nous rappeler le temps long de l’Histoire et de la politique. Si Patrick Gueniffey revient sur la figure du héros français avec “Napoléon et De Gaulle”, Michel Winock nous offre avec “La France Républicaine” un panorama essentiel de la vie politique du XIX au XXI siècle. Quant à Gilles Richard, il dresse pour nous le portrait riche d’enseignements de l’”Histoire des droites en France, de 1815 à nos jours”.

Littérature autrichienne

Après “La Description du Malheur”, les éditions Actes Sud publient le deuxième volume des essais de Sebald sur la littérature autrichienne intitulé “Amère Patrie”. C’est une nouvelle occasion de mettre en avant toute la richesse littéraire de ce pays entre grands classiques (Roth, Zweig ou Musil) et découvertes plus récentes (Seethaler, Kohlmeier).

Tim Ingold

A l’occasion de la parution du nouvel ouvrage de Tim Ingold : “Faire anthropologie, archéologie, art et architecture”, nous vous proposons de retrouver sur nos tables l’ensemble de l’oeuvre de cet anthropologue novateur, et plus particulièrement ses deux premiers essais traduits en français aux Editions Zones Sensibles : “Une brève histoire des lignes” et “Marcher avec les dragons”

Solovki

Les îles Solovki furent le théâtre d’une répression sans nom sous le règne de Staline, naissance d’un goulag de sinistre mémoire. Il est tout à fait étonnant de retrouver ce lieu dans deux ouvrages très différents, le “Révoltée” de Evguenia Iaroslavskaia-Markon qui fut victime de la répression et “Solovki” de Claudio Giunta, polar inquiétant à souhait. L’occasion de se plonger également  au coeur de “La guerre civile russe”, le nouvel essai de Alexandre Jevakhoff.

Giorgio Agamben

A l’occasion de la parution du nouveau numéro de la revue Critique consacré à Giorgio Agamben, retrouvez sur nos tables les oeuvres du philosophe italien avec entre autre l’édition intégrale de son ouvrage majeur “Homo Sacer” ainsi que son dernier texte “Le mystère du mal : Benoit XVI et la fin des temps”

Mélancolie de gauche

Inspirée par le nouveau livre de Enzo Traverso “Mélancolie de gauche”, notre vitrine éponyme s’attache à décrire le sens et l’histoire d’un sentiment politique nourri de luttes et d’illusions. L’occasion de retrouver des auteurs tels que Daniel Bensaïd avec  “Une radicalité joyeusement mélancolique” ou encore Walter Benjamin et son  “Le livre des passages”