Romans historiques

Antiquité, Moyen age, Empire ou encore début du XXè siècle, autant de périodes que plusieurs romans récemment parus viennent explorer avec inventivité et passion. “Le Géant enfoui” de Kazuo Ishiguro, “Le chaste Monde” de Régine Detambel ou encore “Le Miniaturiste” de Jessie Burton, vous les retrouverez tous,  ainsi que beaucoup d’autres, dans notre vitrine consacrée à cette thématique qui permet de lire autrement l’histoire.

Autour de Mark Twain

Deux nouvelles publications viennent enrichir notre lecture d’un des auteurs les plus appréciés de la littérature américaine et pourtant trop souvent cantonné à la littérature de jeunesse, Mark Twain. Quatre de ses romans paraissent dans un volume de la Pléiade, accompagnés des illustrations d’époque et d’un important appareil critique. De plus, les éditions Proverbe font paraître les “Lettres de la Terre”, resté longtemps inédit à cause de son caractère antireligieux et également embelli par des illustrations originales.

      

Deux passionnés de la littérature russe

Georges Nivat, l’érudit spécialiste de la littérature russe, s’emploie dans Les trois âges russes  à relire les textes et les mythes de cette Russie de trois Âges – allant de Pouchkine à Soljénitsyne en passant par Tchekhov – pour recomposer un parcours de l’immense culture russe. Quant à Elif Batuman, brillante étudiante à Harvard,  elle prend la tangente dans Les Possédés et part à l’aventure sur les traces des auteurs qu’elle affectionne. Ainsi elle rencontre les héritiers fantasques d’Isaac Babel ou encore visite le jardin de Tolstoï.

     

« Usuel des locutions ordinaires »

“Un hommage au courant”, c’est ainsi que David Poullard et Guillaume Rannou définissent leur drôle de livre à la fois ludique, graphique et néanmoins sérieux. En choisissant 108 locutions des plus ordinaires et en les présentant sous forme de carrés prédécoupés, les auteurs invitent les lecteurs à un travail de réflexion et d’imagination autour de la langue dans ce qu’elle peut avoir a priori de plus figée. Une autre manière de faire au choix de la linguistique…ou de la poésie !

Une histoire arménienne

Alors que nous commémorons les 100 ans du génocide, la question arménienne continue à susciter commentaires et dénis. Pour faire le point sur l’histoire de l’Arménie, mais aussi de la Turquie ottomane et contemporaine, nous consacrons une large présentation d’ouvrages historiques et de témoignages récemment parus ou réédités.

Le Yiddish, une langue en errance

Viennent d’être traduit du Yiddish simultanément deux romans qui témoignent des destinées des populations juives d’ Europe de l’Est. De fer et d’acier, de l’aîné des Singer et La charrue de feu d’Eli Chektman. Devant cette belle actualité, nous vous convions à découvrir un bel assortiment de littérature traduite du Yiddish. Une vitrine et une table thématique sont installées pour parfaire votre curiosité, vous y croiserez les autres membres de la famille Singer ( Isaac Bashevis et sa soeur Esther Kreitman) et bien d’autres écrivains comme Cholem Aleikhem…

Autour de James Baldwin

Plus de trente ans après sa mort, que reste-t-il de James Baldwin ? Assurément un ton et des idées qui n’ont rien perdu de leur force. C’est ce qui ressort de la publication simultanée de deux ouvrages de l’auteur. Le premier, aux éditions Ypsilon, se veut autobiographique : les souvenirs personnels de l’auteur sont intimement liés à une vision sans concession de la société américaine. Le second, publié chez Bourgois, se présente comme un choix de plusieurs articles qui couvrent une période allant de 1960 à 1985 où le lecteur peut retrouver la même implacable et féroce lucidité emprunte d’une indéniable humanité.

     

Autour de la science

Depuis leur création, les Editions Odile Jacob développent un large catalogue dédié aux sciences. A l’occasion d’une présentation des différentes collections, nous vous proposons un large choix de textes, en vitrine et sur table, pour aborder toutes les disciplines, des sciences dures à la psychanalyse, des neurosciences à l’anthropologie. Des découvertes à la portée de tous…

Le divin Chesterton

Reconnu comme l’écrivain anglais le plus réjouissant et inventif de l’époque édouardienne, Chesterton est à l’honneur ce printemps en librairie et sur nos tables. Une biographie de François Rivière, l’autobiographie de Chesterton (longtemps épuisée) ainsi qu’un recueil de nouvelles, quoi de plus réjouissant pour découvrir l’oeuvre de ce maître du paradoxe et de l’aphorisme.

Tout s’écroule

Professeur d’histoire et d’anthropologie, Eric Cline développe dans son dernier ouvrage “1177 avant J.-C., le jour où la civilisation s’est effondrée” une théorie qui fait couler beaucoup d’encre. Son étude de la disparition des civilisations anciennes offre en effet un regard quelque peu alarmiste sur nos sociétés contemporaines. Un livre qui n’est pas sans rappeler le maître ouvrage de Jared Diamond “Effondrement” ou l’essai de David Engels “le déclin”.