Au fil des mots

L’histoire de la langue française s’enrichit d’ouvrages d’une grande originalité avec en premier lieu un “Dictionnaire amoureux de la langue française” de Jean-Loup Chiflet dans lequel les mots se conjuguent avec humour. Dans “Minus, lapsus et mordicus”, Henriette Walter nous rappelle combien la langue latine reste présente, et avec quelle vivacité, dans notre parler contemporain, pendant que Agnès Pierron dans “Après moi le déluge” nous régale, avec son talent de conteuse, de l’histoire haute en couleurs des expressions bibliques.

       

Voyager au Moyen Age

A l’occasion de la très belle exposition organisée au Musée de Cluny, plusieurs ouvrages viennent nous éclairer ce qui était une aventure hors norme en cette époque moyenâgeuse : voyager, traverser les frontières,  mers et océans. Outre le catalogue de l’exposition “Voyager au Moyen Âge”, les Editions Belles Lettres font paraître “Mille fois à Compostelle” autour des chemins du pélerinage, auxquels il faut ajouter le magnifique ouvrage “les voyageurs au Moyen Âge” publié il y a quelques années par Actes Sud et qui retrouve ici toute son actualité.

     

Autour de Deleuze

A l’occasion de la parution de l’ouvrage de David Lapoujade : “Deleuze, les mouvements aberrants” aux Editions de Minuit, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir l’oeuvre du philosophe décédé en 1995. A un large choix de textes, nous mettons également en avant une partie des ouvrages critiques qui ont été consacrés à l’auteur de “L’anti-oedipe” ou de “l’image-mouvement”, “L’image-temps”. Un regard passionnant sur une philosophie qui s’aventure au delà de la pensée classique, vers les théories les plus novatrices.

          

Berthe au grand Pied

Parce qu’ils ont enchanté par leurs aventures notre apprentissage de l’Histoire de France, et que souvent leurs hauts faits ont été relaté par la littérature, les contes ou les chansons de gestes, les grandes figures du moyen âge occupent une place particulière dans notre imaginaire, du “bon roi Dagobert”, au preux chevalier Bayard “sans peur et sans reproche” ou Richard “coeur de lion”. A l’honneur aujourd’hui, la fameuse “Berthe au grand pied”, reine de France dont la vie se dévoile, entre histoire et littérature dans d’un très bel ouvrage illustré.

   

Des écrivains autrichiens

Alors que les éditions Actes Sud publient un essai de W.S. Sebald sur la littérature autrichienne (“La description du Malheur”), nous mettons à l’honneur la richesse et la diversité de ce pays qui nous a donné des auteurs tels que Musil, Schnitzler ou Bernhard. Et cela continue ! Notons que les éditions Sabine Wespieser viennent de faire paraître l’excellent roman de Robert Seethaler “Le Tabac Tresniek” qui fait revivre l’Autriche au tournant de l’année 1938.

     

Les situationnistes

Mouvement tant politique que philosophique ou artistique, l’Internationale situationniste continue aujourd’hui encore de se dévoiler dans son fonctionnement interne, dans sa volonté de changer de civilisation ou dans son rapport subversif à la chose politique. Trois ouvrages viennent éclairer l’histoire de ce “groupe révolutionnaire”, la figure emblématique et tutélaire de Guy Debord, ainsi que le parcours atypique de Raoul Vaneigem avec un beau livre d’entretiens

     

Deux écrivains italiens

Deux écrivains italiens, fervents militants antifascistes, mettent à l’honneur dans leurs romans l’Italie de l’entre-deux-guerres. C’est le cas d’Emilio Lussu, qui dans La Chaîne, évasion de Lipari, relate son légendaire évasion de l’île de Lipari où il était détenu par le régime de Mussolini. Quant à Beppe Fenoglio, son roman L’Embuscade retrace un épisode de la guerre civile qui opposa, au cours de l’été 1944, résistants et fascistes.

     

De la biographie historique

Une des particularités de cette rentrée des Sciences Humaines, c’est le retour que fait l’édition en Histoire à un genre phare : la biographie. C’est toute une présentation que nous consacrons à ces vies et à ces personnages classiques, à l’image du “Fouché” de Emmanuel de Waresquiel, du “Richelieu” de Arnaud Teyssier, ou plus contemporains avec le “Pétain” de Bénédicte Vergez-Chaignon ou “L’amiral Horthy” de Catherine Horel. Chacune de ces biographies pose à sa manière la question de l’individu et de sa place dans l’Histoire.

Dans la collection Quarto

La collection Quarto vient de s’enrichir de nouveaux titres qui célèbrent deux grandes figures des lettres américaines. Après un premier volume paru en 2012, Saul Bellow se voit consacrer un nouvel opus qui permet de redécouvrir un de ses textes majeur, “Les Aventures d’Augie March”, dans une nouvelle traduction de Micher Lederer. Quant au volume dédié à Truman Capote, outre ses romans les plus connus, il donne au lecteur l’occasion de lire un certain nombre de nouvelles inédites.

     

Les « étonnants » en Histoire

Ce sont trois ouvrages récemment parus en Histoire que nous avons voulu rapprocher afin d’en mieux relever l’originalité et la qualité : “Caliban et la sorcière” de Sylvia Federici ou les rapports entre l’histoire des femmes et le capitalisme, “Le Trône d’Adoulis” de Glen Bowersock, une  histoire du port principal du royaume d’Aksoum (actuelle Ethiopie), qui s’est développé au IV siècle  et “La Révolte des boules de neige” de Claire Judde de Larivière, épisode contestataire sur l’Île de Murano au XVI siècle. Trois thèmes tout à fait étonnants pour des livres qui suscitent d’ors et déjà une vraie curiosité.