Nos vitrines de Noël : Littérature policière

Du noir, des espions et des enquêtes, tout l’univers de la littérature policière cohabite dans notre vitrine de fin d’année. Pour offrir une bonne dose de sueurs froides, retrouvez l’ensemble de nos conseils parmi lesquels “Les fils de la poussière” le dernier roman de Indridason, les déambulations vénitiennes de Donna Leon dans “Les disparus de la lagune” ou encore le très beau et très noir récit d’Adlene Meddi, “1994”

Algérie, d’une guerre à l’autre

A  l’occasion de la parution du très beau roman noir de Adlene Meddi, “1994”, qui revient sur les années sanglantes de la guerre civile en Algérie, retrouvez sur nos tables et en vitrine une sélection de titres autour de l’Algérie dans le polar, de la guerre d’indépendance à aujourd’hui, tels que “Meurtres pour mémoire” de Didier Daeninckx ou encore le fameux “Quatuor algérien” de Yasmina Khadra et de son non moins fameux commissaire Llob

La collection Totem

La collection de semi-poches des éditions Gallmeister fête son centième titre. C’est l’occasion rêvée de vous replonger dans leurs auteurs de prédilection tels que David Vann, Rick Bass ou encore Trevanian. Que vous aimiez les grands espaces sauvages ou des atmosphères plus sombres, vous saurez trouver le roman qui vous convient !

Les ombres de la guerre

Depuis la fameuse “Trilogie Berlinoise” de Philip Kerr, la seconde Guerre Mondiale reste un décor très prisé par la littérature policière qui y trouve mystères, meurtres, espions et ambiances troubles à foison. Nous plongeons donc au coeur de l’ombre avec tout un choix de polars parmi lesquels le “Germania” de Harald Gilbers ou encore “La maison pâle” de Luke McCallin.

Brèves histoires de polar

Dans son essai “Front criminel”, Benoît Tadié revient sur un siècle de littérature policière américaine, et montre combien celle-ci, dans sa diversité,  fut “une aventure culturelle et politique aux prises avec le monde réel”. Il faut également redécouvrir, côté français, la “brève histoire du roman noir” de Jean-Bernard Pouy, ou encore le grand classique de Siegfried Kracauer, “le roman policier”.

Les îles Solovki, laboratoire du Goulag

Les îles Solovki furent l’un des hauts lieux du goulag. Le polar de Claudio Giunta “Solovki” et le roman de Zahar Prilepine “L’archipel des Solovki” viennent nous rappeler l’enfer de ce camp de relégation de tous les opposants au régime soviétique. Paraît également dans la collection “Bouquins” une riche anthologie consacrée au goulag, dirigée par Luba Jurgenson et Nicolas Werth, qui dévoile les rouages secrets de ce régime concentrationnaire.

Polars & Nature

Depuis longtemps la littérature policière s’intéresse à la nature et aux enjeux écologiques. Natures inquiétantes, éléments déchaînés sont autant d’ambiances propices aux enquêtes les plus périlleuses. Mais la nature peut devenir hostile et parfois déréglée, l’occasion pour nombre d’auteurs de nous dresser un portrait d’une grande noirceur sur notre monde à venir.

Solovki

Les îles Solovki furent le théâtre d’une répression sans nom sous le règne de Staline, naissance d’un goulag de sinistre mémoire. Il est tout à fait étonnant de retrouver ce lieu dans deux ouvrages très différents, le “Révoltée” de Evguenia Iaroslavskaia-Markon qui fut victime de la répression et “Solovki” de Claudio Giunta, polar inquiétant à souhait. L’occasion de se plonger également  au coeur de “La guerre civile russe”, le nouvel essai de Alexandre Jevakhoff.

Rivages Noirs

Pour l’achat de deux volumes dans la collection Rivages Noirs, nous vous offrons un volume au choix entre “Lune sanglante” de James Ellroy et “Le jeu des trente” de William Kotzwinkle. L’occasion de découvrir sur nos tables les dernières nouveautés : James Lee Burke “Dieux de la pluie”, Stuart Neville “Ames volées” ou encore la réédition de Dennis Lehane “Ils vivent la nuit”