Nos vitrines de Noël : Sciences Humaines

De la philosophie à l’anthropologie, en passant par la politique ou l’Histoire, toutes les disciplines sont au rendez-vous de cette vitrine de fin d’année. L’occasion d’y présenter les titres marquants de l’année, et des ouvrages qui nous tiennent particulièrement à coeur à l’instar du livre de Nicolas Offenstadt, “Le pays perdu”, “La cathédrale incendiée” de Thomas Gaehtgens ou encore le passionnant essai de Grégoire Chamayou, “La société ingouvernable”.

Gayfriendly

Entre préjugés et affirmation d’une identité, l’ouvrage de Sylvie Tissot “Gayfriendly”, revient dans une enquête sociologie croisée entre Paris et New-York sur l’acceptation de l’homosexualité. De son côté Antoine Idier fait paraître une première approche des “Archives des mouvements LGBT+” quand les éditions La Tempête rééditent un texte étonnant et épuisé depuis des décennies : “Race d’Ep” de Guy Hocquenghem.

Robespierre

“Robespierre reste une énigme, et une énigme qui soulève les passions. Il a ses admirateurs inconditionnels et ses détracteurs farouches.” Dans son “Robespierre”, Marcel Gauchet s’attache au personnage, à son  parcours de pensée, lien étonnant entre révolution et terreur. L’occasion pour nous de vous proposer un choix de textes autour et de Robespierre comme la biographie très complète de Jean-Clément Martin ou la réédition de deux plaidoiries du jeune avocat Robespierre dans “Plaidoyer pour un paratonnerre”.

Bruxelles, ma belle…

Dans “Bruxelles Chantier”, Ludovic Lamant nous invite à une analyse critique réjouissante de la construction et du fonctionnement de l’Europe par le prisme de l’architecture et de la transformation urbanistique de Bruxelles. L’Europe est également au coeur des réflexions de Luuk Van Middelaar dans “Quand l’Europe improvise”, et son histoire se raconte au fil d’un très riche dictionnaire culturel “L’Europe, encyclopédie historique”.

De l’archéologie

Dans un ouvrage collectif très ambitieux, “Une histoire des civilisations”, historiens et anthropologues reviennent sur la manière dont l’archéologie a bouleversé nos connaissances. De son côté, Eric Cline nous raconte dans “Trois pierres, c’est un mur” l’histoire de l’archéologie et des découvertes, entre science et goût de l’aventure. L’occasion de se replonger dans le classique de l’histoire de l’archéologie de Peter Hopkirk  “Bouddhas et rôdeurs sur la route de la soie”.

Une histoire de sexualité

Les éditions Puf viennent de faire paraître l’ouvrage collectif dirigé par Sylvie Steinberg “Une histoire des sexualités” qui revient sur les grandes étapes et les évolutions des normes et des mentalités. Plus près de nous dans le temps, Janine Mossuz-Lavau décrypte en sociologue “La vie sexuelle en France”, tandis que Carolin Emcke aborde les questions de sexualité, d’homosexualité et de désir dans un livre très personnel.

De la IVe à la Ve République

La collection Bouquins rééditent en deux volumes l’ouvrage-somme de Georgette Elgey, “L’histoire de la IVe République” de 1945 à 1959. Une oeuvre monumentale que l’on peut retrouver aujourd’hui dans son intégralité. Et pour suivre notre lecture, nous abordons les prémices de la Ve République avec Grey Anderson et son ouvrage au titre évocateur “La guerre civile en France : 1958-1962, du coup d’état gaulliste à la fin de l’OAS”

Retours sur la mort

A l’instar du foisonnant et passionnant travail de Thomas Laqueur “Le travail des morts” qui analyse nos attitudes collectives devant la mort et plus particulièrement notre rapport aux dépouilles mortelles, ce sont deux incursions  tout à fait étonnantes dans l’histoire de la mort que nous proposent Claude Gauvard dans “Condamner à mort au moyen âge” et Richard Cobb dans “La mort est dans Paris”. Deux univers temporels et deux ouvrages étonnants qui se lisent comme de véritables enquêtes.

Histoire(s) africaines

L’Afrique est à l’honneur en cette rentrée avec des parutions conjointes en histoire ancienne et contemporaine.. Signalons tout d’abord la biographie que consacre Linda Heywood à la reine “Njinga”, en Afrique centrale au 17ème siècle, et l’approche très claire de Florent Piton qui revient sur “Le génocide des Tutsi du Rwanda”. Enfin il faut noter  l’édition passionnante d’entretiens croisés entre Souleymane Bachir Diagne et Jean-Loup Amselle, où l’Afrique se conjugue entre anthropologie et philosophie.

Vivre au moyen âge

Comment vivait-on au moyen âge ? Quel était le quotidien des hommes et des femmes dans leur rapport au politique, à l’Eglise, au savoir, ou tout simplement à la vie de tous les jours. Notre nouvelle vitrine thématique vous propose une sélection de titres comme « la vie quotidienne au moyen âge » de Jean Verdon ou « Une journée au moyen âge » de Arsenio et Chiara Frugoni sans oublier quelques grands classiques comme « Le temps des cathédrales » de Georges Duby : une plongée au plus près de la société médiévale.