Rouge : Art et utopies au pays des Soviets

Le Grand Palais consacre une exposition à la production artistique russe pendant les premières décennies qui ont suivi la Révolution d’Octobre. Outre le très complet catalogue Rouge, on se plongera dans les textes du cinéaste Dziga Vertov que viennent de retraduire les Presses du Réel et dans les Écrits de Malévitch, somme incontournable pour saisir la force du mouvement des avant-garde des années 20 et 30. Ces ouvrages et bien d’autres sont à retrouver dans notre nouvelle vitrine thématique.

Autrement : une collection d’atlas

Depuis plusieurs années, les Editions Autrement étoffent au sein de leur catalogue la collection des atlas. Historiques, géopolitiques, sociologiques, ces ouvrages offrent grâce aux cartes et à l’iconographie un regard pluridisciplinaire sur un pays ou sur une époque. Nous mettons en avant toute la richesse de la collection avec un large choix de titres parmi lesquels “L’Atlas du Japon”, “L’Atlas des inégalités” ou encore “L’Atlas de la Grèce classique”.

Les éditions Verdier : 40 ans

Nous consacrons une vitrine et notre dernier billet aux éditions Verdier qui célèbrent cette année leur quarante ans. Une belle occasion de se plonger dans ce riche catalogue où voisinent Pierre Michon, Mathieu Riboulet, Pierre Bergounioux, Jean-claude Milner ou encore Carlo Ginzburg parmi tant d’autres. Pour marquer cet anniversaire, nous organisons d’autre part deux rencontres en compagnie des éditions verdier : nous recevrons le 3 Avril Giorgio Agamben et Jean-baptiste Brenet pour “Intellect d’amour” et le 18 Avril Marielle Macé pour “Nos cabanes” qui dialoguera avec Michel Naepels qui publie à l’EHESS “Dans la détresse, une anthropologie de la vulnérabilité”.

De l’archéologie biblique

Tout le monde se souvient de la parution il y a quelques années de l’ouvrage d’Israël Finkelstein, “La Bible dévoilée” dans lequel l’auteur renouvelait radicalement l’histoire biblique par le prisme de l’archéologie. En compagnie de Thomas Römer, il poursuit ses recherches sur la formation de la Bible hébraïque avec “Aux origines de la Torah”. De nouvelles perspectives à mettre en regard avec la lecture du tout nouvel opus de Simon Claude Mimouni, “Introduction à l’histoire des origines du christianisme”.

Vladimir Jankélévitch

Les Editions Flammarion rééditent l’ensemble des oeuvres de philosophie morale de Vladimir Jankélévitch, une somme qui regroupe près de trente ans de recherches. A cette occasion nous vous proposons de redécouvrir sur nos tables une sélection d’ouvrages du philosophe, de son court essai sur le pardon, “L’imprescriptible” à ce livre d’entretiens essentiel pour aborder sa pensée, “Quelque part dans l’inachevé”

Propaganda

La parution de l’ouvrage de David Colon “Propagande, la manipulation de masse dans le monde contemporain”, vaste enquête historique et politique nous offre l’opportunité d’une large vitrine où nous revenons sur ce phénomène de l’information de masse et sur ses dérives qui aujourd’hui portent le nom de “Fake news”, “Intox” ou encore “Post-vérité”. L’occasion d’y présenter de nombreux ouvrages parmi lesquels deux textes essentiels : “Le viol des foules par la propagande politique” de Serge Tchakhotine ou le “Propaganda” de Edward Bernays.

Une collection : « Itinéraires »

Publiée aux Editions de la Sorbonne, la collection “Itinéraires” propose un ensemble de textes tout à fait originaux à mi chemin entre les disciplines historiques, anthropologiques ou littéraires. Souvent issus de recherches pour des travaux d’habilitation, les ouvrages croisent méthodologie et approche personnelle, à l’image du tout récent “L’oeuvre du temps” de Ludivine Bantigny ou encore “Le travail de l’histoire” de Etienne Anheim. C’est l’historien Patrick Boucheron qui ouvrit la collection avec son désormais classique “Faire profession d’historien”.

Demain l’Europe

A l’approche des élections européennes il est salutaire de se plonger dans les écrits de romancier et philosophes. Ainsi de Robert Menasse qui dans “La capitale” fait de la construction de l’Europe un enjeu romanesque, oscillant sans cesse entre le burlesque et la gravité. Ou encore de Jean-François Billeter qui plaide pour une république européenne. Sans oublier les “Paroles d’un européen” de Stefan Zweig qui rassemble les textes du grand écrivain autrichien sur cette question d’une brûlante actualité.

La disparition d’une conscience : Amos OZ

L’ écrivain israélien, Amos Oz, mémoire de la construction de deux états, vient de nous quitter début janvier. Il venait juste de publier chez Gallimard, Chers fanatiques, un essai au titre évocateur. Il est l’auteur du célèbre Une histoire d’amour et de ténèbres, qui se dévore entre rires et larmes et qui se veut autant roman autobiographique que biographie d’Israël. Si l’on souhaite le (re)découvrir, il faut lire aussi son dernier roman, Judas, un huis clos dont Jérusalem est le héros et l’âme perdue.

Révoltes paysannes

A l’occasion de la parution du nouveau roman de Eric Vuillard « La guerre des pauvres » (Actes Sud), nous consacrons une vitrine aux révoltes paysannes. De la guerre des paysans allemands menée par Thomas Müntzer, aux jacqueries et croquants décrits par Yves-Marie Bercé, en passant par le mouvement des niveleurs et jusqu’aux revendications les plus actuelles, une vitrine à l’actualité brûlante.