Du Japon & de la Philosophie

Pendant longtemps, la pensée philosophique japonaise fut peu abordable en France faute de traductions. Aujourd’hui,  les philosophes japonais commencent à être un peu plus accessibles, et c’est le cas de Muruyama Masao avec son ouvrage phare “Essais sur l’histoire de la pensée politique au Japon”, publié en même temps que le texte de Bernard Stevens consacré au philosophe et à son rapport à la modernité. On découvrira également aux Belles Lettres le texte de Fukuzawa Yukichi, oeuvre essentielle de l’ère Meiji.

Pour une sociologie du travail

La question du travail est aujourd’hui essentielle dans les recherches en sciences sociales. En dépassant les notions de classe, les chercheurs s’attachent à définir de nouveaux enjeux en rapport avec la politique, le genre ou même l’anthropologie. On notera ainsi “Libérer le travail” de Thomas Coutrot, “les émotions au travail” de Aurélie Jeantet, ou encore l’ouvrage collectif “Je travaille, donc je suis” et son approche “féministe” du travail.

La collection Quadrige

Avec leur couverture rouge, les ouvrages de la collection Quadrige ont une identité forte dans l’édition des sciences humaines. Depuis quelques années, la collection s’ouvre également à des textes plus contemporains, sans abandonner ce qui fait toute la richesse de son fond, à savoir la réédition des grands textes classiques. Nous vous proposons toute une sélection parmi la collection, de “Matière et mémoire” de Henri Bergson à “Nietzsche et la philosophie” de Gilles Deleuze en passant par “Le nazisme et l’antiquité” de Johann Chapoutot.

Mai 68

Nous consacrons une large vitrine à Mai 68, dans laquelle l’Histoire, la littérature et le graphisme se mêlent et se répondent. Bouillonnement politique mais plus encore social, les ouvrages sont nombreux à nous plonger dans cet état d’urgence de la fin des années soixante. On retiendra dans cette large production éditoriale le très beau “Images en lutte”, ainsi que la passionnante enquêtes sur les militants “Changer le monde, changer sa vie”. Sans oublier l’approche historique et  rigoureuse de Ludivine Bantigny avec “1968, de grands soirs en petits matins”.

Israël face à son histoire

70 ans, c’est un jeune anniversaire, et pourtant ces soixante dix années auront marqué comme jamais l’Histoire mondiale. 1948, création de l’état d’Israël : bien des ouvrages reviennent aujourd’hui sur ces décennies écoulées et sur des enjeux politiques, religieux et géopolitiques toujours aussi présents. Parmi ces ouvrages, Salomon Malka racontent les “70 jours qui ont fait l’état d’Israël”, quand Julieta Fuentes-Carrera s’interroge avec justesse sur “Israël, l’obsession d’un territoire”. On retiendra également l’immense travail de Michel Abitbol et son impressionnante “Histoire d’Israël.

Colonisé, colonisateur

Au coeur de la grande histoire des colonisations, la figure du colon tient une place à part. Si chacun se souvient de l’ouvrage désormais classique de Albert Memmi, “Portrait du colonisé, portrait du colonisateur”, il est intéressant de se revenir aux racines de l’”aventure coloniale”, et des ambivalences de ceux qui à l’époque furent aussi consacrés comme des héros avec “Colonies de peuplement” de Joël Michel ou “L’empire des sables” de Emmanuel Garnier

Histoire(s) d’immigration

Avec “La France des Belhoumi”, le sociologue Stéphane Beaud nous propose un regard sur le long terme sur la vie d’une famille immigrée en France, des années 70 à nos jours. L’occasion de revenir avec également Emmanuel Blanchard sur l’”Histoire de l’immigration algérienne” ou encore Michel Agier qui dans son dernier essai nous offre une analyse sans concession autour de la question des migrants et de “La jungle de Calais”.

Rome, grandeur et décadence

L’histoire romaine n’en finit pas de nous fasciner, de par sa grandeur, et de par sa chute, sujette encore aujourd’hui à bien des interprétations. On se plongera dans le travail impressionnant que constitue “Rome, cité universelle”, nouveau volume de l’histoire des mondes anciens chez Belin, ou encore dans la “Nouvelle histoire romaine” de Guglielmo Ferrero, avant de s’arrêter sur le passionnant récit que fait Barry Strauss de “La Mort de César”.

Vercingétorix

A l’occasion de notre prochaine rencontre le 27 mars prochain avec Jean-Louis BRUNAUX autour de son “Vercingétorix”, nous vous invitons à découvrir un choix d’ouvrages consacrés à l’histoire de la Gaule, avec entre autres le récit de la bataille d’Alésia” par le même historien, ou le nouvel essai et passionnant travail historique de Laurent OLIVIER “Le Pays des Celtes”

Du côté des Vikings

De ces farouches guerriers venus du Nord, nombre de légendes se sont écrites depuis ce lointain Moyen Âge. Mais loin des “barbares sanguinaires ordinairement décrits”, les Vikings sont aussi à l’origine d’une civilisation d’une grande richesse, comme nous le rappelle Anders Winroth dans “Au temps des vikings”. On lira également avec intérêt “La saga des vikings” de Joël Supéry, ou le grand classique de Régis Boyer, “Les vikings”