Parents / Enfants

Nous mettons à l’honneur les ouvrages consacrés aux relations entre parents et enfants dans un nouveau rayon et la vitrine qui l’accompagne. L’occasion de se pencher sur ces rapports parfois conflictuels, parfois apaisés au gré de livres qui vont vous rassurer, comme “Mon ado, ma bataille” de Emmanuelle Piquet, “Se faire obéir sans crier” de Jerry Wyckoff ou encore “Les lois naturelles de l’enfant” de Céline Alvarez.

Les îles Solovki, laboratoire du Goulag

Les îles Solovki furent l’un des hauts lieux du goulag. Le polar de Claudio Giunta “Solovki” et le roman de Zahar Prilepine “L’archipel des Solovki” viennent nous rappeler l’enfer de ce camp de relégation de tous les opposants au régime soviétique. Paraît également dans la collection “Bouquins” une riche anthologie consacrée au goulag, dirigée par Luba Jurgenson et Nicolas Werth, qui dévoile les rouages secrets de ce régime concentrationnaire.

La collection Pluriel

La collection de poche “Pluriel” fête cette année ces quarante ans d’existence. Histoire, sociologie, philosophie, essais littéraire, toutes les disciplines sont représentées dans un catalogue particulièrement riche. Parmi notre sélection de titres, la “Soumission à l’autorité” de Stanley Milgram, “Chocolat” de Gérard Noiriel  ou encore le désormais classique “Histoire du monde au Xv siècle” de Patrick Boucheron

Europa

A l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif “Europa, notre histoire”, autour duquel nous organiserons une rencontre le 25 octobre prochain, nous consacrons une large vitrine à l’histoire de l’Europe et aux grands auteurs qui ont marqué “l’esprit européen”. De Stefan Zweig à Erasme, en passant par le très beau récit de Geert Mak, “Voyage d’une européen à travers le XXème siècle”.

Octobre 1917

Nous poursuivons notre cycle de vitrines autour de l’année 1917, avec une nouvelle présentation consacrée majoritairement à la Révolution Russe. De la fabuleuse entreprise historique de Yuri Slezkine, “La maison éternelle”, à la nouvelle biographie consacrée à Staline par Oleg Khlevniuk, retrouvez tout un choix d’ouvrages autour de ces années révolutionnaires et la montée du pouvoir bolchévique.

Histoire globale

De nombreux ouvrages viennent nous rappeler la place qu’occupe désormais l’histoire globale dans la discipline historique. Si “L’Histoire mondiale de la France” a occupé le devant de la scène l’année dernière, il faudra compter en cette rentrée avec deux ouvrages importants, “L’Histoire du monde au XIX” dirigé par Pierre Singaravelou et Sylvain Venayre, et surtout “Europa, notre histoire”, ambitieuse histoire européenne, autour de laquelle nous organiserons une rencontre le 25 octobre prochain

Au fil des « années sida »

A l’occasion de la sortie du film de Robin Campillo “120 battements par minute”, nous consacrons une vitrine aux années sida dans laquelle essais historiques et politiques et littérature se mêlent. Outre l’histoire de l’association Act Up racontée par Didier Lestrade, ou le très original ouvrage d’Elisabeth Lebovici, “Ce que le sida m’a fait”, retrouvez un choix de textes littéraires parmi lesquels le très beau “Le fil” de Christophe Bourdin

Les migrants au miroir de la littérature

La question migratoire s’invite chez les écrivains. Au printemps dernier, Patrick Chamoiseau publiait “Frères migrants”, une réflexion originale et poétique sur une problématique qui hante notre actualité. C’est aujourd’hui Marielle Macé qui nous invite dans “Sidérer, Considérer” à porter un autre regard sur les migrants, plus empreint d’empathie et de considération. Sur le même thème,  c’est aussi l’occasion de rappeler le très beau texte publié il y a quelques temps par Maylis de Kerangal “A ce stade de la nuit”

De la pédagogie

A cette époque de l’année, la question scolaire et du devenir de l’école s’installe comme un sujet incontournable de la rentrée. Il faut donc saluer la réédition dans la collection “Bouquins” du “Dictionnaire de pédagogie” de Ferdinand Buisson, ainsi que la première parution d’un “Que-sais je ?” sur “La pédagogie Montessori”. Autre grande figure de la pédagogie, Célestin Freinet, dont Emmanuel Saint-Fuscien nous rappelle le parcours dans un ouvrage passionnant.

L’Italie des « années de plomb »

Sombres décennies que ces années 70 et 80 en Europe, et plus particulièrement en Italie. Des engagements révolutionnaires à la radicalisation politique, ces « années de plomb » ont laissé dans la société italienne des cicatrices qui ne cessent de se ré-ouvrir. Une vitrine historique qui fait également la part belle aux romanciers italiens qui très tôt ont su s’emparer de ces brûlantes années.