Une histoire de sexualité

Les éditions Puf viennent de faire paraître l’ouvrage collectif dirigé par Sylvie Steinberg “Une histoire des sexualités” qui revient sur les grandes étapes et les évolutions des normes et des mentalités. Plus près de nous dans le temps, Janine Mossuz-Lavau décrypte en sociologue “La vie sexuelle en France”, tandis que Carolin Emcke aborde les questions de sexualité, d’homosexualité et de désir dans un livre très personnel.

De la IVe à la Ve République

La collection Bouquins rééditent en deux volumes l’ouvrage-somme de Georgette Elgey, “L’histoire de la IVe République” de 1945 à 1959. Une oeuvre monumentale que l’on peut retrouver aujourd’hui dans son intégralité. Et pour suivre notre lecture, nous abordons les prémices de la Ve République avec Grey Anderson et son ouvrage au titre évocateur “La guerre civile en France : 1958-1962, du coup d’état gaulliste à la fin de l’OAS”

Retours sur la mort

A l’instar du foisonnant et passionnant travail de Thomas Laqueur “Le travail des morts” qui analyse nos attitudes collectives devant la mort et plus particulièrement notre rapport aux dépouilles mortelles, ce sont deux incursions  tout à fait étonnantes dans l’histoire de la mort que nous proposent Claude Gauvard dans “Condamner à mort au moyen âge” et Richard Cobb dans “La mort est dans Paris”. Deux univers temporels et deux ouvrages étonnants qui se lisent comme de véritables enquêtes.

Histoire(s) africaines

L’Afrique est à l’honneur en cette rentrée avec des parutions conjointes en histoire ancienne et contemporaine.. Signalons tout d’abord la biographie que consacre Linda Heywood à la reine “Njinga”, en Afrique centrale au 17ème siècle, et l’approche très claire de Florent Piton qui revient sur “Le génocide des Tutsi du Rwanda”. Enfin il faut noter  l’édition passionnante d’entretiens croisés entre Souleymane Bachir Diagne et Jean-Loup Amselle, où l’Afrique se conjugue entre anthropologie et philosophie.

Vivre au moyen âge

Comment vivait-on au moyen âge ? Quel était le quotidien des hommes et des femmes dans leur rapport au politique, à l’Eglise, au savoir, ou tout simplement à la vie de tous les jours. Notre nouvelle vitrine thématique vous propose une sélection de titres comme « la vie quotidienne au moyen âge » de Jean Verdon ou « Une journée au moyen âge » de Arsenio et Chiara Frugoni sans oublier quelques grands classiques comme « Le temps des cathédrales » de Georges Duby : une plongée au plus près de la société médiévale.

Du Japon & de la Philosophie

Pendant longtemps, la pensée philosophique japonaise fut peu abordable en France faute de traductions. Aujourd’hui,  les philosophes japonais commencent à être un peu plus accessibles, et c’est le cas de Muruyama Masao avec son ouvrage phare “Essais sur l’histoire de la pensée politique au Japon”, publié en même temps que le texte de Bernard Stevens consacré au philosophe et à son rapport à la modernité. On découvrira également aux Belles Lettres le texte de Fukuzawa Yukichi, oeuvre essentielle de l’ère Meiji.

Pour une sociologie du travail

La question du travail est aujourd’hui essentielle dans les recherches en sciences sociales. En dépassant les notions de classe, les chercheurs s’attachent à définir de nouveaux enjeux en rapport avec la politique, le genre ou même l’anthropologie. On notera ainsi “Libérer le travail” de Thomas Coutrot, “les émotions au travail” de Aurélie Jeantet, ou encore l’ouvrage collectif “Je travaille, donc je suis” et son approche “féministe” du travail.

La collection Quadrige

Avec leur couverture rouge, les ouvrages de la collection Quadrige ont une identité forte dans l’édition des sciences humaines. Depuis quelques années, la collection s’ouvre également à des textes plus contemporains, sans abandonner ce qui fait toute la richesse de son fond, à savoir la réédition des grands textes classiques. Nous vous proposons toute une sélection parmi la collection, de “Matière et mémoire” de Henri Bergson à “Nietzsche et la philosophie” de Gilles Deleuze en passant par “Le nazisme et l’antiquité” de Johann Chapoutot.

Mai 68

Nous consacrons une large vitrine à Mai 68, dans laquelle l’Histoire, la littérature et le graphisme se mêlent et se répondent. Bouillonnement politique mais plus encore social, les ouvrages sont nombreux à nous plonger dans cet état d’urgence de la fin des années soixante. On retiendra dans cette large production éditoriale le très beau “Images en lutte”, ainsi que la passionnante enquêtes sur les militants “Changer le monde, changer sa vie”. Sans oublier l’approche historique et  rigoureuse de Ludivine Bantigny avec “1968, de grands soirs en petits matins”.

Israël face à son histoire

70 ans, c’est un jeune anniversaire, et pourtant ces soixante dix années auront marqué comme jamais l’Histoire mondiale. 1948, création de l’état d’Israël : bien des ouvrages reviennent aujourd’hui sur ces décennies écoulées et sur des enjeux politiques, religieux et géopolitiques toujours aussi présents. Parmi ces ouvrages, Salomon Malka racontent les “70 jours qui ont fait l’état d’Israël”, quand Julieta Fuentes-Carrera s’interroge avec justesse sur “Israël, l’obsession d’un territoire”. On retiendra également l’immense travail de Michel Abitbol et son impressionnante “Histoire d’Israël.