Hommage à Joseph Kessel

En juillet 1979 disparaissait Joseph Kessel. Aventurier, aviateur, résistant, grand reporter…l’homme a cumulé les activités et les engagements. Ceux-ci ne cesseront de nourrir une oeuvre littéraire foisonnante et variée marquée par un profond humanisme. Pour cet anniversaire, les éditions Plon publient “Le dictionnaire amoureux de Joseph Kessel” par Olivier Weber tandis que Texto réédite les séries de ses grands reportages.

Nos incontournables de l’année

La saison littéraire qui s’achève s’est avérée riche en découvertes et en auteurs confirmés et c’est un petit tour d’horizon de nos lectures, qui fait écho à notre vitrine des livres de l’été, que nous vous proposons.
Lire la suite : http://www.librairie-compagnie.fr/billet/123

Romain Gary en Pléiade

Romain GARY fait son entrée dans “La Pléiade” avec la parution de deux volumes de “Romans et récits”. Pour marquer cet événement et accompagner la traditionnelle opération de la Quinzaine, un magnifique album rédigé par Maxime Decout lui est consacré et offert pour l’achat de trois volumes de la collection. A cette occasion, nous recevrons pour une rencontre, le jeudi 23 mai à 18h30, Mireille Sacotte, Maxime Decout et Denis Labouret.

La collection « Bouquins »

Voilà quarante ans que la collection “Bouquins” existe aux éditions Robert Laffont. Afin de marquer cet événement, le célèbre couturier Christian Lacroix a prêté ses talents pour offrir de nouvelles couvertures à dix titres collectors. Extrêmement colorées, combinaison de collages, dessins et graffitis, elles donnent une seconde jeunesse aux classiques de cette collection.

Autour de Kafka

Trois textes récemment publiés viennent affiner notre lecture de Franz Kafka et prouver une fois de plus son indéniable modernité. Les éditions Kimé rassemblent dans l’ouvrage “Traduire Kafka” les textes de Blanchot consacré à l’auteur ainsi que ses traductions. Stéphane Mosès se concentre lui sur quatre de ses récits les plus énigmatiques. Quant à Esposito Torrigiani, c’est par le chemin du roman qu’il évoque un Kafka étonnamment vivant et humain.

Aimé Césaire

Les éditions Jean-Michel Place viennent de publier le cinquième et dernier volume des écrits politiques du poète martiniquais. C’est l’occasion de se replonger dans cette oeuvre protéiforme où tous les genres servent l’expression d’un idéal profondément humaniste et porteur d’espoir, à l’image de l’un de ses textes emblématiques,“Cahiers d’un retour au pays natal”. A découvrir également la biographie que Véronique Corinus consacre au poète.

Notre-Dame

Les images, impressionnantes, ont fait le tour du monde. Le 15 avril dernier, un incendie détruisait la charpente de Notre-Dame de Paris et une partie de l’édifice. Une vague d’intérêt s’est alors enclenchée chez de nombreux lecteurs pour les ouvrages existant sur ce monument incontournable. Notre sélection vous fera ainsi voyager entre les romans, les ouvrages historiques et les beaux livres consacrés à cette cathédrale pas comme les autres.

Flâner à New York

Certaines villes sont particulièrement propices à la flânerie et New-York figure sans conteste  parmi elles. C’est ce que constate Lauren Elkin après avoir parcouru de nombreuses autres mégapoles. Ce n’est pas Viviane Gornick qui la contredira, elle qui passe son temps à arpenter des rues qu’elle connaît pourtant par coeur. Quant à Chantal Thomas, c’est à la fois avec excitation et stupeur qu’elle retourne dans cette ville dont elle garde le souvenir ébloui d’un long séjour dans les années 70.

Jean-Pierre Richard et Jean Starobinski

A quelques jours d’intervalle viennent de disparaître deux grands noms de la critique littéraire, Jean Starobinski et Jean-Pierre Richard. Hommes d’une vaste culture, tous les deux incarnaient une conception pluraliste et humaniste de la critique et ont contribué à renouveler en profondeur le champ des études littéraires. Nous rendons hommage sur nos tables à ces deux figures majeures à qui la revue “Europe” consacre son dernier numéro.

Rouge : Art et utopies au pays des Soviets

Le Grand Palais consacre une exposition à la production artistique russe pendant les premières décennies qui ont suivi la Révolution d’Octobre. Outre le très complet catalogue Rouge, on se plongera dans les textes du cinéaste Dziga Vertov que viennent de retraduire les Presses du Réel et dans les Écrits de Malévitch, somme incontournable pour saisir la force du mouvement des avant-garde des années 20 et 30. Ces ouvrages et bien d’autres sont à retrouver dans notre nouvelle vitrine thématique.