Vladimir Jankélévitch

Les Editions Flammarion rééditent l’ensemble des oeuvres de philosophie morale de Vladimir Jankélévitch, une somme qui regroupe près de trente ans de recherches. A cette occasion nous vous proposons de redécouvrir sur nos tables une sélection d’ouvrages du philosophe, de son court essai sur le pardon, “L’imprescriptible” à ce livre d’entretiens essentiel pour aborder sa pensée, “Quelque part dans l’inachevé”

Propaganda

La parution de l’ouvrage de David Colon “Propagande, la manipulation de masse dans le monde contemporain”, vaste enquête historique et politique nous offre l’opportunité d’une large vitrine où nous revenons sur ce phénomène de l’information de masse et sur ses dérives qui aujourd’hui portent le nom de “Fake news”, “Intox” ou encore “Post-vérité”. L’occasion d’y présenter de nombreux ouvrages parmi lesquels deux textes essentiels : “Le viol des foules par la propagande politique” de Serge Tchakhotine ou le “Propaganda” de Edward Bernays.

La trilogie de Hambourg

Hambourg, 1947. La ville en ruines est occupée par les Britanniques. L’inspecteur principal de la police allemande, Frank Stave doit faire face aux différents crimes et affaires qui secouent la ville. Cay Rademacher clôt aujourd’hui sa trilogie avec la parution du “Faussaire de Hambourg”, point final d’une fresque historique et policière de haut vol. Et pour ceux qui ont manqué le début, “L’assassin des ruines” et “L’orphelin des docks” sont aussi sur nos tables. (Nous recevrons Gay Rademacher le 28 mars prochain).

Une collection : « Itinéraires »

Publiée aux Editions de la Sorbonne, la collection “Itinéraires” propose un ensemble de textes tout à fait originaux à mi chemin entre les disciplines historiques, anthropologiques ou littéraires. Souvent issus de recherches pour des travaux d’habilitation, les ouvrages croisent méthodologie et approche personnelle, à l’image du tout récent “L’oeuvre du temps” de Ludivine Bantigny ou encore “Le travail de l’histoire” de Etienne Anheim. C’est l’historien Patrick Boucheron qui ouvrit la collection avec son désormais classique “Faire profession d’historien”.

Demain l’Europe

A l’approche des élections européennes il est salutaire de se plonger dans les écrits de romancier et philosophes. Ainsi de Robert Menasse qui dans “La capitale” fait de la construction de l’Europe un enjeu romanesque, oscillant sans cesse entre le burlesque et la gravité. Ou encore de Jean-François Billeter qui plaide pour une république européenne. Sans oublier les “Paroles d’un européen” de Stefan Zweig qui rassemble les textes du grand écrivain autrichien sur cette question d’une brûlante actualité.

La disparition d’une conscience : Amos OZ

L’ écrivain israélien, Amos Oz, mémoire de la construction de deux états, vient de nous quitter début janvier. Il venait juste de publier chez Gallimard, Chers fanatiques, un essai au titre évocateur. Il est l’auteur du célèbre Une histoire d’amour et de ténèbres, qui se dévore entre rires et larmes et qui se veut autant roman autobiographique que biographie d’Israël. Si l’on souhaite le (re)découvrir, il faut lire aussi son dernier roman, Judas, un huis clos dont Jérusalem est le héros et l’âme perdue.

Révoltes paysannes

A l’occasion de la parution du nouveau roman de Eric Vuillard « La guerre des pauvres » (Actes Sud), nous consacrons une vitrine aux révoltes paysannes. De la guerre des paysans allemands menée par Thomas Müntzer, aux jacqueries et croquants décrits par Yves-Marie Bercé, en passant par le mouvement des niveleurs et jusqu’aux revendications les plus actuelles, une vitrine à l’actualité brûlante.

Nos vitrines de Noël : Japon & Japonisme

L’année du Japonisme en France va bientôt prendre fin, l’occasion pour nous de consacrer une vitrine aux nombreuses parutions des derniers mois, parmi lesquelles deux riches catalogues d’expositions : “Trésors de Kyoto” au musée Cernuschi et “Meiji : splendeurs du Japon impérial” au musée Guimet et le magnifique, “Cent aspects de la lune” – fac-similé du chef-d’oeuvre de Yoshitoshi.

Nos vitrines de Noël : Beaux-arts

Peintres, photographes et cinéastes ; artistes classiques et contemporains : notre vitrine souhaite refléter la richesse des publications de cette fin d’année. Avec des livres qui ont particulièrement accroché notre regard : la très riche monographie “Pieter Bruegel” de Michel Weemans, le catalogue de l’exposition “Miro : ceci est la couleur de mes rêves” ou la magnifique “Rétrospection” de Joël Meyerowitz.

Nos vitrines de Noël : Sciences Humaines

De la philosophie à l’anthropologie, en passant par la politique ou l’Histoire, toutes les disciplines sont au rendez-vous de cette vitrine de fin d’année. L’occasion d’y présenter les titres marquants de l’année, et des ouvrages qui nous tiennent particulièrement à coeur à l’instar du livre de Nicolas Offenstadt, “Le pays perdu”, “La cathédrale incendiée” de Thomas Gaehtgens ou encore le passionnant essai de Grégoire Chamayou, “La société ingouvernable”.